Fusillade à Forest: un portrait-robot transmis à toutes les polices

Le portrait d’un jeune homme âgé entre 25 et 28 ans a été établi sur base de témoignages de riverains.

Temps de lecture: 2 min

Deux personnes sont toujours « activement recherchées » après l’opération antiterroriste déclenchée à Forest qui s’est soldée par la mort d’un Algérien de 35 ans apparemment lié à l’organisation État islamique. Il s’agit de Mohamed Belkaïd.

Deux hommes en fuite

Deux autres hommes se trouvaient en compagnie de Mohamed Belkaid lorsque les policiers ont déboulé dans l’appartement de Forest pour une perquisition. Alors que Belkaid a immédiatement ouvert le feu, ses complices prenaient la fuite par les toits.

Tout s’est passé très vite lors de cette perquisition « classique » qui a dérapé en fusillade. Les policiers ont à peine eu le temps d’apercevoir les deux autres suspects avant de battre en retraite.

Un portrait-robot établi

Selon nos confrères de La Dernière Heure, il s’agissait de deux frères connus des autorités pour des faits de grand banditisme : Ibrahim et Khalid El Bakraoui. Mais cette information a été démentie en cours de journée par le parquet fédéral. Par contre, le portrait-robot d’un suspect – dévoilé par nos confrères de la DH également – a bien été établi sur la base de témoignages de riverains. Il pourrait s’agir de l’un des deux fuyards mais, de nouveau, sans certitude.

La police a diffusé en interne le portrait-robot d’un fugitif, toujours selon la DH. De type nord-africain, âgé d’entre 25 et 28 ans, il mesure 1m85 a le teint mat et portait une casquette blanche.

À lire aussi Après Forest: la riposte, pas uniquement celle de la force À lire aussi Perquisition mortelle à Forest: les 6 questions qui restent en suspens
Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une