Une «bibliothèque» pour vêtements ouvre ses portes à Anvers

Nommée « Les ReBelles », la bibliothèque de prêt-à-porter permettra de louer des vêtements par abonnement ou via une carte de location.

Temps de lecture: 2 min

Aux Pays-Bas, ce concept de bibliothèque à vêtements existe déjà depuis quelque temps mais ce sera une première pour la Flandre. À l’origine de cette initiative, Veerle Spaepen et Emelie Vervecken. Les deux jeunes femmes souhaitent rendre accessible à tous des vêtements de qualité et ce, de manière durable.

Photo : Facebook – Les ReBelles d’Anvers

S’il y a bien quelque chose qui les exaspère, c’est le fait que les gens considèrent que les vêtements sont des articles à usage unique ou du moins, vite mis de côté. Les coupables, selon elles, certaines grandes chaînes de vêtements qui battent tous les records en matière de prix. Mais aussi le diktat de la mode qui incite les fashion-addicts à sans cesse renouveler leur garde-robe.

Parmi les vêtements de jeunes designers ou encore de marques durables, se glissent des labels belges comme Café Costume, HoHowlin’, Comme les Loups ou encore ILKECOP.

Les personnes souhaitant louer des vêtements auront le choix entre deux formules : un abonnement donnant un accès illimité à toutes les collections ou une carte avec un nombre de locations prédéfini. La seule règle, retourner les vêtements après 14 jours. Quant au nettoyage à sec, les locataires ne doivent pas s’en soucier car les « ReBelles » s’en chargent.

Alors pour ceux qui changent de garde-robe comme de chemise, mais qui veulent y mettre un peu d’éthique, rendez-vous le 22 avril à la Begijnenstraat pour l’ouverture des ReBelles d’Anvers.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une