Hausse historique du nombre de personnes dépendant du CPAS en 2015

Alors que le chômage a atteint son niveau le plus bas depuis 24 ans.

Temps de lecture: 2 min

Alors que Le Soir révélait que le nombre de chômeurs en Belgique a atteint son niveau le plus bas depuis 24 ans, le service public de programmation Intégration sociale (SPP IS) annonce une hausse historique du nombre de personnes dépendant du CPAS l’année dernière.

En 2015, 115.137 personnes par mois ont perçu le revenu d’intégration, soit une hausse de 12,4% par rapport à 2014, annonce le service public de programmation Intégration sociale dans un communiqué. Cette augmentation, la plus forte depuis l’entrée en vigueur de la loi sur l’intégration sociale en 2002, est influencée par la réforme des allocations de chômage et l’arrivée des réfugiés. Le revenu d’intégration, accordé par les CPAS, est un revenu minimum destiné aux personnes qui ne disposent pas de ressources suffisantes.

Les jeunes sont les plus touchés

L’ensemble du pays connaît une augmentation mais elle est plus forte en Wallonie (+16,5%) qu’en Flandre (+9,4%) et à Bruxelles (+8,6%). Les jeunes âgés de 18 à 24 ans sont les plus touchés. Ils représentent 30,7% des bénéficiaires du revenu d’intégration sociale (RIS), alors qu’ils composent 10,7% de la population belge.

Pour le SPP IS, la réforme des allocations de chômage a eu un impact sur le nombre de bénéficiaires du RIS. Auparavant, ce nombre et celui du chômage évoluaient en parallèle. «Depuis l’année dernière, ils suivent cependant un chemin différent.»

L’arrivée de réfugiés impacte aussi les statistiques, même si le SPP IS précise que les chiffres ne sont pas encore complets. Pour l’instant, les chiffres montrent notamment que «le nombre de réfugiés reconnus contribue à hauteur de 2,1% dans les 12,4% d’augmentation du nombre de bénéficiaires» en 2015, conclut le communiqué.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une