L’AFSCA s’acharne contre le fromage de Herve sur sa page Wikipédia

L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire aurait utilisé un logiciel informatique intelligent, appelé « bot », pour supprimer tout contenu lié au célèbre fromage artisanal.

Temps de lecture: 2 min

En mai dernier, l’Agence fédérale de contrôle pour la sécurité de la chaîne alimentaire contrôlait la ferme de José Munnix, dernier artisan à fabriquer le fromage de Herve à base de lait cru. L’Agence trouvait des traces de listéria et demandait dès lors au fromager de détruire sa production. Après un solide bras de fer, le fermier a décidé de cesser sa production. Et voilà donc le fromage de Herve en danger.

Après avoir collectionné les coupures de presse sur cette affaire, Olivier Laurent, l’administrateur du site Dashub.info, décide, il y a deux mois, de mentionner le cas de José Munnix sur la page Wikipédia de l’AFSCA.

Il y a deux semaines, il se rend compte que le contenu qu’il a créé est supprimé de la page. Il réécrit la section de la page mais elle est à nouveau effacée, toujours par la même adresse IP. Olivier Laurent, qui est informaticien, se met donc à la recherche de la personne derrière le numéro 193.191.217.94. Grâce au site «<UN>myip.ms<UN>», il découvre que c’est l’AFSCA, elle-même, qui est titulaire de l’adresse. Elle aurait donc utilisé un logiciel informatique intelligent, appelé « bot » qui avait pour mission de supprimer tout contenu lié à l’affaire Munnix.

►À lire aussi<UN>: « Sauvons le fromage de Herve », la pétition en ligne qui cartonne

La critique, oui mais pas n’importe comment

L’Agence chercherait-elle à se blanchir et à faire oublier cette affaire qui avait fait grand bruit ? Pour Jean-Sébastien Walhin, porte-parole de l’AFSCA, ce n’est pas du tout leur volonté : « Nous ne nions pas avoir supprimé le contenu de la page Wikipédia. Il y a eu une réflexion au sein du service de communication. Nous sommes ouverts à la critique mais pour nous, il y a des moyens de communication ou des lieux propices à cela. Wikipédia est un lieu pour des descriptions neutres et objectives et non pas pour des jugements », a-t-il déclaré.

Depuis, des informations quant à l’affaire Munnix ont été rajoutées par la communauté de rédacteurs de Wikipédia et n’ont pas encore été supprimées.

Jean-Sébastien Walhin tient encore à insister : « Il y a eu de la désinformation dans l’affaire Munnix. Ainsi que de la propagande de la part de Dashub.info qui n’a l’air de trop nous aimer. De notre côté, nous voulons juste clarifier et rectifier les choses ».

À lire aussi La fromagerie Munnix cesse la production du fromage de Herve
Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    Sur le même sujet La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une