Pourquoi Salah Abdeslam refuse d’être extradé en France

Sven Mary l’a annoncé : Salah Abdeslam refuse d’être extradé vers la France. Il l’a fait savoir aux autorités belges samedi, alors qu’il a été inculpé pour « assassinats terroristes et participation aux activités d’un groupe terroriste ».

L’avocat d’Abdeslam : « Les enquêteurs belges ont fait du bon travail »

«Le mandat d’arrêt européen lui a été décerné», a confirmé Sven Mary à la presse. «Nous avons refusé sa remise à la France parce qu’il y a d’abord un dossier en Belgique qui doit être géré. Il doit s’expliquer et sa remise à la France pourra être suspendue en attendant le développement de l’enquête en Belgique.» «Les enquêteurs belges et le juge d’instruction ont fait du bon travail et il faut leur donner une chance d’aller plus loin», a-t-il estimé. «Il n’y a aucune raison d’accéder à la demande des autorités françaises, nous ne devons surtout pas nous mettre à genoux en raison d’un sentiment déplacé de culpabilité.»

Salah Abdeslam comparaîtra mercredi devant la chambre du conseil qui décidera de la prolongation de son mandat d’arrêt (belge). Son avocat a déjà annoncé qu’il ne plaidera pas pour une remise en liberté. Concernant le mandat européen, l’inculpé devra à nouveau comparaître devant la chambre du conseil dans les 15 jours, a précisé Sven Mary.