Attentats de Bruxelles: toutes les victimes sont connues

Les attentats de Bruxelles ont fait 32 morts. 49 blessés sont toujours aux soins intensifs.

Temps de lecture: 3 min

Les dernières informations en direct

Toutes les victimes décédées des attentats de Bruxelles sont maintenant identifiées. « Nous déplorons aujourd’hui 32 personnes décédées identifiées : 17 de nationalité belge et 15 étrangers », a déclaré le parquet lors d’une conférence de presse du Centre de crise. Parmi elles 4 sont décédées à l’hôpital. Il n’y a pas de mineur d’âge.

Concernant les blessés, Geert Gijs, coordinateur du SPF Santé publique, a ajouté que 90 personnes sont toujours hospitalisées dans 28 sites belges différents, dont 49 en soins intensifs. Un tiers des patients reçoivent des soins spécialisés dans des centres pour brûlés. Par ailleurs, quatre personnes sont hospitalisées à l’étranger : deux en France et deux aux Etats-Unis.

Trois victimes comptées deux fois

Ine Van Wymersch, du parquet fédéral a tenu à remercier les équipes sur le terrain, le soutien aux victimes, l’armée, la Défense ou encore la Croix rouge. Par respect pour les victimes, aucun nom ne sera donné. « Nous sommes parvenus à donner des informations correctes aux familles en une semaine, explique-t-elle. Hier, il restait encore trois corps dont nous ignorions l’identité. Dans la soirée, nous avons identifié l’un d’entre eux, et les deux derniers, ce mardi matin ».

Il reste au Département d’Identification des victimes (DVI) à terminer l’identification de fragments pour la remise des corps aux familles et à vérifier si des traces ADN inconnues sont encore retrouvées.

Un précédent bilan faisant état de 35 morts est donc démenti. Il existe une explication très simple : le bilan a été revu à la baisse à cause de la double mention de trois personnes sur la liste des décès du Département d’Identification des victimes et la liste des décès relevés par les hôpitaux. Christian Decobecq, chef du DVI de la police fédérale, a spécifié que 31 personnes ont été identifiées par le DVI, et une par les services hospitaliers.

Les premières funérailles vendredi

Sept jours après la double explosion à Zaventem et celle de la station de métro Maelbeek, le temps du deuil a commencé pour la plupart des familles.

Certaines d’entre elles ont déjà pu récupérer la dépouille de leur proche. La semaine passée, on avait ainsi appris que la famille de Léopold Hecht (20 ans) avait choisi de faire don de ses organes. Un geste noble et courageux, à l’image des valeurs chères au jeune étudiant en 2e année de droit à Saint-Louis.

Pour d’autres, les funérailles peuvent désormais être organisées dans l’intimité. C’est le cas notamment pour Patricia Rizzo, Italienne de 48 ans travaillant pour la Commission européenne et maman d’un jeune garçon. Une cérémonie religieuse sera organisée ce vendredi.

L’enterrement de Mélanie Defize, 29 ans, assistante de production chez Cypres Records, se déroulera le même jour. Elle était également violoniste, musicologue et musicothérapeute.

Enfin, ce jeudi, les amis et parents d’Olivier Delespesse, fonctionnaire à la Communauté Wallonie-Bruxelles décédé à l’âge de 45 ans, lui adresseront un dernier adieu.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une