Attentat déjoué en France: un troisième homme inculpé en Belgique

Le parquet fédéral a confirmé samedi que Y. A. de nationalité belge a été placé sous mandat d’arrêt le 1er avril 2016 par un juge d’instruction spécialisé en matière de terrorisme. Cette arrestation intervient dans le cadre de l’enquête ayant conduit à l’arrestation de Reda Kriket à Argenteuil (France).

Il est inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste.

Le parquet n’a pas souhaité communiquer davantage de renseignements «  dans l’intérêt de l’enquête ».

Y. A. est né le 4 mai 1982 et est de nationalité belge.

Le djihadiste présumé Reda Kriket a été arrêté à Argenteuil (banlieue parisienne) dans le cadre d’une enquête menée par une Équipe Commune d’Enquête (J.I.T.) de policiers belges et français. En juillet 2015, il avait été condamné avec Abaaoudà Bruxelles. Le tribunal correctionnel avait prononcé une peine de dix ans de prison à l’encontre de l’individu, lors du procès dit de la « filière syrienne ».

Dans l’appartement occupé par Kriket à Argenteuil, les policiers avaient découvert fusils d’assaut, armes de poing et explosifs, dont du TATP, l’explosif artisanal prisé par les djihadistes de l’EI.