Taxe kilométrique: les transporteurs prévoient d’autres barrages

La police fédérale de la route constate encore des barrages filtrants mardi à la mi-journée, installés par des transporteurs routiers qui protestent contre l’instauration de la taxe kilométrique.

Les barrages province par province

► En province de Liège, des barrages filtrants sont notamment installés mardi au rond-point sur la N65 à Villers-le-Bouillet, dans les deux sens. L’accès 6bis « Villers-le-Bouillet » est interdit aux camions. D’autres sont installés sur la N667 à Wandre, bloquant l’accès au port pétrolier aux camions.

► Dans la province de Namur, des barrages filtrants sont enregistrés sur la N5 à hauteur de Philippeville dans les deux sens, sur la N97, à la borne kilométrique 22, à Onhaye, sur la N5 au Bruly ainsi que sur la E411 dans les deux sens à Achêne.

► En province de Luxembourg, des barrages filtrants sont positionnés sur la N83 et N89 à Bouillon dans les deux sens de circulation et sur la N89/E4111 à Recogne.

► Dans le Hainaut, les barrages concernent la E429 à l’échangeur de Froyennes, dans les deux sens. La circulation est complètement à l’arrêt depuis Lamain. Sur cette même route et sur la E42, des barrages sont installés à hauteur de l’échangeur de Kain, en direction de la France. Il est recommandé aux automobilistes venant de Bruxelles et Mons de quitter l’autoroute à la sortie 33 « Tournai Expo ». D’autres transporteurs sont positionnés à l’échangeur de Marquain, sur la E19 à l’entrée et à la sortie 26 « Dour » dans les deux sens, sur la N53 au rond-point de Gozée et à Beaumont, sur la N59 au rond-point de Lobbes et au niveau de l’accès au zoning de Feluy, sur la N40 au rond-point d’Erquelinnes et sur la N7 au rond-point de Ghislenghien. La police conseille de privilégier la E42 au niveau de l’échangeur Tournai-Kain pour se rendre en France depuis Bruxelles.

► Dans le Brabant wallon, l’accès au zoning de Nivelles-Sud était toujours bloqué à midi par des barrages sur le R24, au niveau de la rue de l’Industrie.