«Homme au chapeau»: des appels reçus après l’avis de recherche

Il est sans aucun doute l’homme le plus recherché de Belgique, voire d’Europe. « L’homme au chapeau » est au centre de toutes les questions depuis les attentats de Bruxelles. La police fédérale a pu retracer son parcours du 22 mars, depuis l’attaque jusqu’à Schaerbeek, à 9h50, où il a disparu. Contacté par nos soins, le parquet fédéral confirme qu’il a bel et bien reçu des appels suite à son appel lancé jeudi mais refuse de préciser le nombre exact, et si ceux-ci sont pertinents dans le cadre de l’enquête des attentats de Bruxelles. « On ne donne aucune information à ce sujet », a précisé un porte-parole, estimant que cela pourrait nuire à l’enquête.

La vidéo sur mobile

► Lire aussi : De nouvelles images et le parcours de l’homme au chapeau dévoilés

Le parcours de « l’homme au chapeau »

Après avoir quitté le hall des départs, juste après que Najim Laachraoui et Khalid El Bakraoui se sont fait exploser, l’inconnu, vêtu d’une veste claire, est passé devant l’hôtel Sheraton, où il a tourné à droite pour emprunter le parking Avis afin de quitter le site de l’aéroport. On sait qu’il a ensuite traversé à pied la commune de Zaventem, tout en se débarrassant de sa veste.

Des images de vidéos de surveillance le montrent à la place Meiser à 9h42. Puis il a emprunté l’avenue de la Brabançonne, mais la police a perdu sa trace à 9h50 à hauteur du carrefour avec la rue du Noyer, à Schaerbeek.

Grâce à l’appel à témoins, les autorités espèrent en savoir plus sur l’identité du troisième terroriste et veulent mettre la main sur la veste claire qu’il a abandonnée en chemin. La police espère récupérer des traces ADN ou des informations sur le vêtement et donc sur celui qui l’a acheté. De quoi peut-être enfin identifier le troisième terroriste de l’aéroport.