Population: à quoi ressemblera votre commune dans 20 ans? (carte interactive)

En 2035, la population de la Wallonie devrait avoir augmenté de 297.381 (8,3 %) par rapport à 2015. Au total, 3.887.125 personnes vivraient alors au sud du pays. En termes de ménages cette fois, l’augmentation serait de 160.066 unités (10,4 %) par rapport au nombre actuel de « familles » : 1.696.098 en 2015. Signe des temps donc : le nombre de ménages augmentera proportionnellement plus vite que le nombre d’habitants au cours des vingt prochaines années.

Ces chiffres sont livrés par l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps) qui a chargé le Centre de recherche en démographie de l’UCL de mettre à jour les perspectives de population et de ménages en Wallonie. Les données fournies sont très riches puisqu’elles concernent aussi chacune des 262 communes de Wallonie.

Etalement de l’urbanisation

Un constat s’impose : partout et à tous les niveaux administratifs, la hausse de population est une vérité quasi absolue. Les communes où le nombre d’habitants devrait baisser au cours des prochaines années sont très minoritaires. On en trouve le long de la frontière française : Rumes, Péruwelz, Boussu, Thuin, Chimay, Gedinne, Vresse-sur-Semois, ainsi que Wellin et Saint-Hubert en Luxembourg. Idem du côté germanophone : Burg-Reuland, Amblève et Bullange. Mentionnons encore Blégny, Pepinster ou Comblain-au-Pont autour de Liège.

« En termes relatifs, les plus fortes hausses se situent surtout dans des zones touchées par la périurbanisation c’est-à-dire le processus d’étalement de l’urbanisation », explique l’Iweps. Les « villes » s’étendent donc toujours plus. Le constat est identique au nord et au sud-ouest de Liège, autour de Charleroi et de Namur, par exemple. Il vaut aussi pour des communes du nord de la Communauté germanophone intégrées au tissu urbain d’Aix-la-Chapelle ou du Brabant wallon, plus que jamais banlieue de Bruxelles.

L’évolution de population entre 2015 et 2035, commune par commune

Légende : rouge pour une évolution négative ; vert pour une évolution positive. Si le vert est clair : entre 0 et 5 % d’augmentation de la population ; en vert : entre 5 et 10 % ; en vert foncé : plus de 10 % d’augmentation.

Cliquez ici pour les mobiles.