Brussels Airport: l’oeuvre monumentale du hall des départs ne sera pas réparée

L’oeuvre monumentale d’Olivier Strebelle qui se trouvait dans le hall des départs de Brussels Airport a été très endommagée par l’attentat du 22 mars et ne sera pas réparée. Elle restera néanmoins à l’aéroport où on lui désignera un nouvel emplacement, sans doute à un endroit qui servira de lieu de commémoration des victimes, indique-t-on chez Brussels Airport.

Le bronze ("Flight in Mind") était un symbole et un point de rencontre bien connu du hall des départs de l’aéroport.«En accord avec monsieur Strebelle, nous avons décidé de ne pas restaurer l’oeuvre d’art», explique Florence Muls, porte-parole de l’aéroport. «Elle gardera les stigmates de l’attentat».

Sur le même sujet
Arts, culture et spectacles