Najim Laachraoui aurait travaillé pendant cinq ans à Brussels Airport

Le kamikaze, qui s’est fait exploser à Zaventem, travaillait avec un contrat temporaire pour une entreprise qui opère directement à l’aéroport selon VTM.

Temps de lecture: 2 min

Najim Laachraoui, l’un des terroristes qui s’est fait exploser à Zaventem avec Ibrahim El Bakraoui le 22 mars dernier, aurait travaillé pendant cinq ans à Brussels Airport, selon la chaine de télévision flamande VTM. D’après nos confrères, il travaillait avec un contrat temporaire pour une entreprise qui opère à l’aéroport, ce qui laisse supposer « qu’il était bien informé au sujet de la sécurité » du bâtiment.

Contacté par nos soins, le parquet dit ne pas disposer d’informations sur le sujet et ne confirme donc pas les éléments.

Espace de prière clandestin

Pour rappel, le 22 mars 2016, Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui se sont fait exploser dans le hall d’entrée de Brussels Airport à 7h58. Ils étaient accompagnés de « l’homme au chapeau », qui a déposé une bombe avant de prendre la fuite. Après son arrestation, Mohamed Abrini a avoué aux enquêteurs être ce troisième homme.

La police aéroportuaire avait par ailleurs découvert peu avant les attentats un espace de prière clandestin, indique VTM. Il avait été aménagé dans un local de la zone de gestion des bagages, au rez-de-chaussée du bâtiment. Des membres du personnel radicalisés, pas seulement des bagagistes, s’y réunissaient. Sur demande de la police, l’espace avait été vidé et fermé.

À lire aussi Najim Laachraoui, l’artificier présumé devenu kamikaze

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une