Pour les opérateurs GSM, la 4G est en danger à Bruxelles

Ils appellent à une réforme en profondeur des normes d’émission.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

Les CEO des trois opérateurs mobiles ont envoyé une lettre au ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort, afin de lui demander de réformer en profondeur les normes d’émission bruxelloises qui sont parmi les plus sévères au monde.

L’élément déclencheur est un arrêt de la Cour constitutionnelle datant de janvier qui a, de facto, rendu la norme encore plus stricte. Le gouvernement bruxellois voudrait rétablir l’équilibre initial en corrigeant la situation via des arrêtés d’exécution.

Les opérateurs estiment que l’heure n’est plus aux bricolages juridiques court terme et qu’il est temps d’avoir une norme claire, stable, applicable facilement qui permettra à Bruxelles de réaliser son ambition : devenir la Capitale du numérique.

>> Plus d’informations à lire sur Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une