Najim Laachraoui était bien l’un des geôliers de Daesh

L’information avait fuité il y a quelques semaines, elle est maintenant confirmée.

Temps de lecture: 1 min

Najim Laachraoui, l’un des deux djihadistes qui se sont fait exploser à l’aéroport de Bruxelles le 22 mars, a été identifié par plusieurs ex-otages français retenus en Syrie en 2013 et 2014, comme l’un de leurs geôliers, ont indiqué vendredi des sources proches de l’enquête.

Selon l’une de ces sources, quatre journalistes français - Didier François, Pierre Torrès, Edouard Elias et Nicolas Hénin - ont affirmé qu’un de leurs geôliers était nommé Abou Idriss.

«Nicolas Hénin a identifié formellement» cet Abou Idriss comme étant Najim Laachraoui, a confirmé son avocate Me Marie-Laure Ingouf, après des informations dévoilées fin mars par le « Journal du dimanche » et confirmées ce vendredi par le « Le Parisien ».

À lire aussi Najim Laachraoui, l’artificier présumé devenu kamikaze À lire aussi Un ancien professeur de Laachraoui: «Najim, comment as-tu pu tuer?»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une