L’enfant qui valait 14 milliards d’arbres

En 2007, Félix Finkbeiner, jeune Allemand de 9 ans, assiste à un cours sur le changement climatique. Ce fut comme un déclic pour l’écolier, qui a eu envie de se battre pour la sauvegarde de la planète. Son objectif : « Plantons un million d’arbres dans chaque pays du monde ! ». Félix, qui a maintenant 18 ans, est à l’origine de quelques 14 milliards d’arbres à travers le monde !

2010 : un million d’arbres et une fondation

Il a commencé par planter un arbre au sein de sa propre école. Très vite, les écoles voisines suivent l’initiative, puis c’est au tour de tout le pays. L’envie d’aller encore plus loin s’est cependant fait ressentir. Félix Finkbeiner, accompagné d’autres jeunes déterminés, lance alors la fondation « Plantons pour la planète ». Le but est de répandre l’idée au-delà de la frontière allemande. Le mouvement était lancé. Quelques années plus tard, le jeune Félix comptait déjà un million d’arbres plantés.

2011 : reconnaissance par les Nations Unies

De fil en aiguille, la fondation créée par Félix et ses amis se fait remarquer. Les Nations Unies elles-mêmes lui confieront une campagne en 2011, intitulée « Campagne pour un milliard d’arbres ». « Plantons pour la planète » comprend à ce moment un conseil d’administration de 14 enfants de 8 origines différentes, avec plus de 100.000 enfants actifs sur le terrain dans plus d’une centaine de pays.

Une seconde campagne, « Stop Talking, start planting » renforcera l’ampleur du mouvement. Cette action a beaucoup fait parler d’elle, notamment grâce à l’intervention de différentes personnalités, comme Gisèle Bündchen, Harrison Ford ou encore le Prince Albert II de Monaco. Félix peut maintenant être fier d’avoir contribué à la plantation de 14 milliards d’arbres.

Nouvel objectif

Le jeune homme ne se repose pas pour autant sur ses lauriers. Félix voudrait atteindre 1.000 milliards d’arbres plantés pour 2020. Si cet objectif est rempli, les actions de cet Allemand auront permis d’absorber un quart des émissions de CO2 émis par l’activité humaine.