Des étudiantes dénoncent l’indulgence face au viol (vidéo)

Tout est parti d’un sondage Ipsos, dévoilé en mars dernier.

« Flirter, adopter une attitude séductrice, accepter d’aller seule chez un inconnu, constitue pour plus d’un quart des Français(es) (27 %) un motif de déresponsabilisation du violeur, sur le mode ‘Elle l’a bien cherchée…’», révèle l’enquête, rapportée par Libération.

Atterrées, neuf étudiantes de l’école de commerce de Dijon ont décidé de réaliser une vidéo coup-de-poing pour combattre les préjugés.

Les passants invités à participer

En plein centre-ville, les jeunes femmes interpellent les passants à l’aide de pancartes. « Ma façon de m’habiller mérite-t-elle de me faire agresser ? », interroge une étudiante, parée d’une mini-jupe et d’un débardeur.

« Un viol est déclaré toutes les 40 minutes en France », « 91 % des victimes de viol sont des femmes » rappellent les autres.

Les passants sont ensuite invités à coller un post-it sur la fille jugée la plus provocante… L’étudiante la plus légèrement vêtue en est rapidement recouverte…

La vidéo, postée le 13 avril et vue plus de 300.000 fois, a provoqué de nombreuses réactions.

En Belgique, la police judiciaire fédérale a enregistré en 2014 2.882 viols, soit près de 8 cas chaque jour. À peine 7,2 % des faits de ce type seraient toutefois déclarés à la police.

Voir la vidéo sur Mobile.

Sur le même sujet
PoliceBelgique