Voici les premières images de l’intérieur de la station Maelbeek

Un mois après les attentats de Bruxelles, la Belgique rendait hommage vendredi à ses 32 morts et à ses centaines de blessés tout en voulant tirer les leçons de ces attaques sans précédent dont plusieurs auteurs sont désormais sous les verrous.

La station de métro Maelbeek, où l’un des kamikazes s’est fait exploser le 22 mars, rouvrira lundi. C’est par une visite à cet endroit, dans le quartier européen de la capitale, qu’ont débuté vendredi les travaux des membres de la commission d’enquête parlementaire.

Les travaux de réparation à Maelbeek seront terminés vendredi soir, a ajouté Mme Ledune. Seule marque encore visible de l’attaque, l’un des huit portraits carrelés de l’artiste Benoît van Innis qui ornent la station reste abîmé et la partie manquante sera masquée.

Un projet d’oeuvre d’art commémorative, confié au même artiste, est en cours d’élaboration, a expliqué la STIB, et devrait être prêt sans doute en juin.

«En attendant, nous prévoyons un mur du souvenir où les gens peuvent laisser des messages, des mots d’espoir», a indiqué la porte-parole.

Voici les images de l’intérieur de la station