Le WWF et FSC partent en campagne pour le bois durable

Le fonds mondial pour la Nature (WWF) lance une campagne pour promouvoir le bois durable, certifié FSC (Forest Stewardshop Council). Trois enseignes (Casa, Brico et Carrefour) se sont engagées à le promouvoir pour lutter contre la déforestation par une consommation éthique.

«  Plus d’1,6 milliard de personnes dépendent directement des ressources des forêts et des centaines de milliers d’espèces de plantes et d’animaux – dont certaines très menacées – y trouvent refuge. En choisissant du bois ou des produits à base de bois labellisés FSC chacun peut contribuer à solutionner ce problème », souligne le WWF.

En effet, le bois issu de forêts gérées de manière responsable a une empreinte écologique moindre que l’acier, le béton ou encore le plastique, issus des énergies fossiles. Au-delà de leur utilité en tant que fournisseur de bois, «  les forêts sont essentielles à tous en fournissant des services gratuits comme la régulation du climat, les plantes médicinales, la purification de l’air et de l’eau ».

Si la première cause de la destruction des forêts est leur conversion en zones agricoles ou urbaines, l’abattage illégal de forêts en est une autre. Si rien n’est fait, «  170 millions d’hectares, soit 60 fois la Belgique, pourraient disparaître d’ici 2030 », avertit le WWF.

L’objectif de la campagne est de faire entrer dans les mœurs le label FSC, qui garantit au consommateur que le bois qu’il achète est à la fois légal et durable. En Belgique, différentes études pointaient en 2013 que seuls 34 % des Belges connaissaient le label, et un an plus tôt que seulement 12 % des produits primaires étaient des produits FSC.

«  La demande des consommateurs pour des produits FSC doit augmenter afin de stimuler la gestion durable des forêts partout dans le monde », souligne Gwendoline Viatour de WWF-Belgique. Une gestion bénéfique à bien des égards si l’on en croit une étude du CIFOR (Centre for International Forestry Research) qui précise que « les forêts certifiées FSC sont non seulement en bon état écologique mais que le système de certification a des impacts positifs sur les conditions sociales des travailleurs et des populations locales qui vivent aux alentours des forêts ».

Sur le même sujet
ForêtsBelgique