Genk – La Gantoise (1-2): les Buffalos décrochent la victoire dans les dernières secondes

La 5e journée des Playoffs 1 s’est terminée par la victoire dans les dernières secondes de La Gantoise à Genk (1-2). Les visités ont ouvert la marque par Leon Bailey (16e). Ce but du Jamaïcain n’aura pas suffi : Laurent Depoitre, qui n’avait plus marqué depuis le 26 février à Lokeren, a égalisé (23e) avant de forcer le penalty transformé par Renato Neto dans le temps additionnel (90e+2).

En raison de la suspension de Ruslan Malinovskyi, Peter Maes n’a pu reconduire l’équipe victorieuse du Club Bruges mercredi. Le coach limbourgeois a titularisé Neeskens Kebano, qui a directement démontré sa motivation. Virevoltant sur le flanc droit, le Congolais a placé un premier centre que ses équipiers n’ont pas accroché (8e). Kebano a remis cela (16e) mais cette fois, Bailey a inscrit le premier but du Racing cette saison face à Gand (1-0). Grâce à leur mobilité, les attaquants limbourgeois ont causé de gros soucis aux défenseurs adverses.

La Gantoise n’était toutefois pas transparente (23e) : Kenny Saief trouvait Danijel Milicevic dans les 16 mètres, qui remettait en un temps à Thomas Matton dont le centre trouva Lepoitre. De la tête, l’attaquant remettait les deux équipes à égalité (1-1). Grâce à Lepoitre, Neto et Milicevic, les champions en titre avaient relancé la machine.

Celle-ci a connu un gros arrêt quand Saief s’est fait exclure pour un tacle sur Sébastien Dewaest (43e) et que Hein Vanhaezebrouck a été renvoyé de la zone neutre pour protestations.

Aly Samatta blessé, Nikos Karelis a effectué sa montée au jeu après le repos. Avec lui, Genk a conservé le ballon mais a aussi arraché plusieurs coups de coin. Les visiteurs ont essayé de forcer la différence mais Karelis (69e), Wilfred Ndidi (70e) et Thomas Buffel (74e) sont passés à côté de l’objectif. Avec un Alejandro Pozuelo moins inspiré que de coutume, le football de Genk manquait néanmoins de liant. Le remplacement de Kebano par Igor De Camargo (78e) n’a pas eu le résultat escompté.

Gand n’a pas baissé les bras et a même pris la fin de match à son compte. Une fin qui s’est emballée lorsque l’arbitre lui a accordé un penalty pour une faute de Marco Bizot sur Lepoitre (90e+2). Neto n’a pas manqué l’occasion de donner la victoire aux Buffalos (1-2).

Ce succès permet aux Buffalos de compter 38 points tout comme Anderlecht, à trois unités du Club Bruges. Genk conserve sa 4e position (33 points).

Lire aussi Feuille de match

Lire aussi Resultats

Lire aussi Classement

Lire aussi Classement

Lire aussi Resultats

Lire aussi Feuille de match