L’extrême droite en tête au premier tour de la présidentielle en Autriche

L’extrême droite est arrivée largement en tête dimanche du premier tour de l’élection présidentielle en Autriche, les partis social-démocrate et conservateur réunis au sein d’une grande coalition depuis 2008 étant pour la première fois éliminés d’entrée.

Le candidat du parti FPÖ, Norbert Hofer, a obtenu 36,4% des voix, réalisant le meilleur résultat de cette formation depuis la guerre à une élection nationale en Autriche, selon les résultats officiels.

Un écologiste, Alexander Van der Bellen, se hisse pour la première fois au second tour avec 20,4% des suffrages, aux dépens d’une candidate indépendante, Irmgard Griss (18,5%).

Le candidat social-démocrate Rudolf Hundstorfer (SPÖ) et le conservateur Andreas Khol (ÖVP) sont éliminés avec 11,2% des voix seulement chacun.

La vidéo sur mobile

Le résultat officiel attendu lundi soir

«C’est un résultat historique, qui reflète les qualités de Norbert Hofer, mais aussi une profonde insatisfaction vis-à-vis du gouvernement», a souligné le chef du FPÖ, Heinz-Christian Strache, à la télévision publique ORF.

En France, la présidente du Front national, Marine Le Pen, elle-même donnée en tête pour la présidentielle de 2017, a salué un «résultat magnifique», tweetant «bravo au peuple autrichien».

Le résultat officiel définitif de ce premier tour ne sera pas connu avant lundi soir.