Les élèves issus de milieux favorisés ont de meilleurs résultats à l’école

Le rapport « L’égalité des chances à l’école », publié lundi par l’Institut Itinera, démontre qu’en Belgique «  les élèves issus de milieux plus favorisés obtiennent de meilleurs résultats à l’école et ceux issus de milieux défavorisés, de plus mauvais », rapporte mardi La Libre Belgique.

Le rapport, dont les titres Sudpresse ont aussi pris connaissance, indique qu’en Communauté flamande et en Fédération Wallonie-Bruxelles, un élève de milieu favorisé a respectivement sept et six fois plus de chances de faire partie des meilleurs élèves qu’un écolier d’un milieu précaire.

«  L’école a un rôle central à jouer et elle ne le joue pas », dénonce dans La Libre Belgique, l’économiste Jean Hindriks (UCL), coauteur de l’étude.

Inverser la tendance est possible en passant par l’inclusion. «  Pour améliorer la réussite d’ensemble, il faut viser la réussite de chacun, et celle des plus faibles en particulier », détaille encore le quotidien.