Jo Cornu quitte la SNCB: «Je n’ai jamais dit que je terminerais mon mandat»

La date de départ du patron de la SNCB n’est pas encore connue.

Temps de lecture: 2 min

Jo Cornu, le patron de la SNCB, va quitter son poste d’ici fin 2016, annonce le journal L’Echo. Il était arrivé à la tête de l’entreprise ferroviaire en 2013, en remplaçant au pied levé Frank Van Massenhove.

Jo Cornu a aussitôt tenu à réagir. « Il n’a jamais été dans mon intention de rester jusqu’à l’échéance de mon mandat de 6 ans vu mon âge, a-t-il rappelé. Je vais avoir 72 ans en novembre. Après avoir réussi la fusion entre l’ex-SNCB Holding et la SNCB, j’espérais finaliser les grands accords avec l’état fédéral au niveau du contrat de gestion et du plan d’investissements. Dans ces dossiers, les discussions sont bien avancées. C’est pourquoi, j’ai entamé la réflexion avec le Ministre de tutelle, auparavant Madame Galant et à présent Monsieur Bellot, sur la date de départ la plus adéquate en tenant compte des intérêts de l’entreprise ».

« Aucune date fixée pour mon départ » »

Mais Jo Cornu insiste : « A ce jour, aucune date n’a été fixée pour mon départ. C’est en concertation avec le gouvernement que celle-ci sera déterminée. J’espère que les décisions clés dans le cadre des grands accords avec l’état fédéral seront prises avant mon départ. Je laisserai à mon successeur un cadre clair pour reprendre la direction de la SNCB ».

Jo Cornu n’est donc pas encore parti, mais de son côté, le Ministre de la Mobilité François Bellot « salue » pourtant d’ores et déjà « le travail accompli jusqu’ici » par le patron de la SNCB depuis sa nomination. « Il avait toujours annoncé qu’il ne souhaitait pas effectuer l’entièreté de son mandat, confirme François Bellot. Je respecte sa décision. Depuis ma prise de fonction, j’ai eu l’occasion de le rencontrer pour nous entretenir des dossiers en cours. Il m’a confirmé qu’il poursuivrait sa mission jusqu’au moment le plus adéquat pour les intérêts de l’entreprise ».

 

À lire aussi Le client ou l’infrastructure: pour Jo Cornu (SNCB), c’est l’heure des choix À lire aussi Portrait: les multiples vies de l’homme aux missions difficiles

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une