Jo Cornu, CEO de la SNCB, quittera ses fonctions sans indemnité

Jo Cornu a décidé de quitter ses fonctions avant la fin de son mandat qui court jusqu’en 2019.

Temps de lecture: 1 min

En quittant volontairement ses fonctions avant le terme de son mandat, le CEO de la SNCB ne devrait pas toucher les indemnités de départ prévues à cet effet, rapporte L’Echo vendredi.

Jo Cornu a décidé de quitter ses fonctions à la SNCB avant la fin de son mandat qui court jusqu’en 2019. Son départ devrait intervenir cette année selon les informations du quotidien.

«Ses indemnités seraient dues si c’était le gouvernement fédéral qui mettait fin à son contrat avant l’échéance. Ici, c’est lui-même qui décide de partir, il ne devrait normalement pas les toucher», a confié au journal une source proche. Les indemnités de départ des patrons des entreprises publiques sont limitées à un an de salaire, celui de M. Cornu est de 290.000 euros au total.

 

À lire aussi Le départ de Jo Cornu redistribue les cartes du rail

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une