Les 5 propositions du PS pour «donner une nouvelle ambition au pays»

A Baudour pour le Premier mai, Elio Di Rupo oppose cinq grands thèmes ou propositions à ce qu’il appelle « un gouvernement MR-N-VA qui réduit sans vergogne le droit des travailleurs et qui a une vision tragiquement passéiste ».

Ces 5 thèmes ou propositions, ce sont  :

1. L’individualisation des droits sociaux : l’octroi des droits sociaux ne dépendrait plus des choix de vie privée ou des situations familiales, mais serait attribué à chacun.

2. L’intégration du burn-out dans la sécurité sociale considéré comme une maladie professionnelle

3. La réduction du temps de travail, graduelle et négociée

4. Le retour à la pension légale à 65 ans, sur le modèle canadien mis en œuvre par Justin Trudeau, Premier ministre.

5. Installer une « convention citoyenne », avec une large part de citoyens tirés au sort, et des parlementaires, pour rédiger un préambule à notre Constitution affirmant les valeurs, les droits, et les devoirs pour tous en Belgique.

Au passage, Elio Di Rupo réitère l’opposition sans retour des socialistes au traité CETA avec le Canada, et au TTIP avec les Etats-Unis. Pour résumer son propos, le président du PS appelle à « une nouvelle ambition pour notre pays ».