Un tribunal ordonne l’arrestation immédiate de... Najim Laachraoui

De façon assez inattendue, Najim Laachraoui, qui a trouvé la mort en déclenchant sa ceinture explosive dans le hall des départs de l’aéroport de Zaventem, le 22 mars dernier, a été condamné, ce mardi, a cinq ans de prison dans le cadre du démantèlement d’une fillière qui achemina vers la Syrie une kyrielle de candidats au djihad, entre la fin de l’année 2012 et les premiers moi de 2014.

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a ordonné de surcroît son arrestation immédiate... alors que son décès, en principe, devait entraîner la fin de l’action publique le concernant. Il se trouve toutefois que les juges n’ont pas été officiellement avisés de sa mort, le tribunal n’ayant reçu aucun certificat attestant son décès. La Justice a donc suivi son cours...

A noter que les huit prévenus qui se trouveraient, dit-on, toujours en Syrie, ont tous été condamnés par défaut à cinq ans de prison ferme.