L’Elysée bourde, deux fois, concernant le décès d’André Brahic

Ce dimanche 15 mai, André Brahic est décédé des suites d’un cancer à 73 ans. Cet astrophysicien français était notamment célèbre pour avoir découvert les anneaux de Neptune.

Pour lui rendre hommage, l’Elysée publie un communiqué. Mais dans celui-ci, l’équipe de François Hollande y a laissé deux erreurs. Ils ont d’abord confondu Neptune et Saturne… Les anneaux de Saturne ont été découverts en 1610 par Galilée.

Arcs et pas anneaux

La deuxième erreur concerne les arcs du dernier anneau de Neptune. André Brahic les a baptisés « Liberté, Egalité et Fraternité » pour célébrer le bicentenaire de la Révolution française. Ce sont donc bien ces arcs et pas les anneaux de Neptune qui sont nommés ainsi, comme le rapportait l’Elysée.

Heureusement, un corrigé a été publié pour revenir sur ces fautes.

Selon Le Figaro, l’astrophysicien regrettait que peu de scientifiques aient accès au pouvoir. Ces erreurs ne se seraient sûrement pas produites si c’était le cas.

Sur le même sujet
ScienceFrançois Hollande