Acquittée pour le meurtre de sa colocataire, Amanda Knox attaque l’Italie en justice

L’Américaine Amanda Knox, définitivement acquittée en 2015 du meurtre de sa colocataire britannique en 2007 à Pérouse, a attaqué l’Italie devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), pointant le manque d’équité d’une partie de la procédure pénale.

La CEDH a adressé récemment aux autorités italiennes une demande d’information concernant la requête déposée par Amanda Knox en novembre 2013, avant l’acquittement définitif de la jeune femme, qui est venu clore en mars 2015 cette saga judiciaire à rebondissements.

La requête d’Amanda Knox devant la CEDH porte sur «le manque d’équité de la procédure pénale» qui lui avait valu trois ans de réclusion pour dénonciation calomnieuse, selon le résumé des faits disponible sur le site internet de la Cour.