Un des survivants des attentats de Bruxelles meurt dans un accident de voiture

Un automobiliste âgé de 25 ans a perdu la vie ce dimanche 22 mai sur l’E40 à hauteur de Boutersem après avoir perdu le contrôle de son véhicule à la suite d’une collision avec un cerf qui traversait l’autoroute.

Le véhicule a heurté deux arbres et s’est renversé.

D’après le quotidien Het Belang Van Limburg, le jeune homme était un « héros du 22 mars ». Une information confirmée par Het Laatste Nieuws et Het Nieuwsblad qui ont révélé le nom de la victime : il s’agissait de Noessair Lassoued, un jeune homme de 25 ans qui travaillait comme agent de sécurité à Zaventem.

« Il a sauvé beaucoup de vies »

À Brussels Airport, les collègues de Noessair Lassoued sont bouleversés.

« Noessair était un grand homme […] Lors des attentats [de Bruxelles, le 22 mars dernier, ndlr], il a sauvé beaucoup de vies. Mais il regrettait de ne pas avoir pu faire plus », a témoigné l’un de ses collègues dans Het Laatste Nieuws.

Et un autre d’ajouter : « Lors des attentats du 22 mars, il a secouru plusieurs victimes et aidé à les transporter. Nous le considérions comme un héros. Lui pas. Il estimait qu’il avait simplement fait son job et son devoir. Ça, c’était Noes [son surnom, ndlr]. »

L’homme, d’origine tunisienne, était seul dans son véhicule. Il est décédé sur place, a précisé la police fédérale de la route. L’accident s’est produit vers 15h30 sur l’autoroute en direction de Bruxelles, peu avant la sortie Boutersem.

Aucun autre véhicule n’a été impliqué dans l’accident.