Grève du zèle des douaniers à Brussels Airport

Le personnel de l’Administration générale des Douanes et Accises du SPF Finances, qui déplore de manière générale un manque d’effectifs, «  perd patience », avait indiqué ce mardi le front commun syndical dans un communiqué, au lendemain d’une rencontre jugée «  peu convaincante » avec le ministre. C’est pourquoi des actions de zèle sont à prévoir aux douanes.

Les actions se traduiront par des contrôles «  très méticuleux » des marchandises, voire des passagers, détaille Aubry Mairiaux, responsable de l’UNSP, secteur Finances.

Les syndicats entendent de la sorte mettre la pression sur le ministre. «  Nous attendons du concret. Nous ne voyons rien venir malgré des demandes répétées », déplore M. Mairiaux. Des actions sporadiques seront organisées dans un premier temps, jusqu’au 30 juin.

Les douaniers voudraient aussi être pris en compte dans la définition de «  pénibilité du travail  »

> La vidéo sur mobile

Réduction drastique des effectifs

Selon les syndicats, le SPF Finances est soumis à une réduction drastique de ses effectifs depuis de nombreuses années, le nombre de fonctionnaires ayant chuté de près de 31.700 en 2006 à 24.350 aujourd’hui, soit un recul de 23 % en 10 ans.

«  Avec 100 personnes, on ne peut pas faire le travail de 200 sans faire exploser la charge de travail. A un moment, les missions du SPF Finances ne pourront plus être assurées », souligne Roland Vansaingele, de la CGSP Amio.