Une Miss argentine déchue du concours de Miss Monde à cause… de sa maternité

Les concours de beauté exigent généralement que les candidates soient célibataires et sans enfant, mais Tamara Fernandez affirme ne jamais avoir caché qu’elle avait une fille de deux ans.

Temps de lecture: 2 min

Q uels machos ! Je suis indignée », a dénoncé lundi Tamara Fernandez, candidate pour représenter l’Argentine au concours de Miss Monde, éliminée de la compétition au motif qu’elle est mère d’une fille.

« Ils savaient que j’avais une fille »

Mannequin de 24 ans, Tamara Fernandez a été élue mercredi dernier Miss Monde Neuquen, du nom d’une province industrielle de Patagonie, une épreuve qualificative pour la finale nationale, en juillet à Buenos Aires.

Les concours de beauté exigent généralement que les candidates soient célibataires et sans enfant, mais la jeune femme affirme ne jamais avoir caché qu’elle avait une fille de deux ans.

L’organisation du concours Miss Monde Argentine ne s’est pas prononcée sur le cas qui a déclenché un débat sur le sexisme et les conditions d’organisation des concours de beauté.

«  Ils savaient que j’avais une fille. Ils m’ont convoquée et j’ai gagné la couronne. Et ensuite, ils me l’enlèvent », déplore la jeune femme, qui a lancé sa propre agence de mannequins.

Machine arrière

L’affaire devenant médiatique, les organisateurs du concours régional auraient ensuite fait machine arrière. «  Ils m’ont appelée (lundi) en me disant que c’était une erreur », dit-elle.

Les concours de beauté font polémique en Argentine. En 2014, la ville de Chivilcoy, à 160 km de Buenos Aires, dans les plaines agricoles de la Pampa, les avait interdits, estimant l’exercice dégradant pour la femme.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une