Ma cabane au Canada… dans le Tournaisis

Le Domaine des bois de Péronnes ne vous dira peut-être pas grand-chose et pourtant, c’est un endroit charmant qui a appartenu jadis à la famille des princes de Ligne. Situé à quelques encablures de Tournai sur la commune d’Antoing, ce vaste espace de 280 hectares fait l’objet d’un projet immobilier d’envergure baptisé Your Nature.

Car la nature, ici, est omniprésente. Bois, lacs et rivières s’entremêlent dans une parfaite harmonie. A terme, 193 maisons de vacances appelées « cottages » sortiront de terre. Les architectes du projet ont imaginé cinq types d’hébergement : l’habitation appelée « La feuille » en raison de sa forme, la Lake house (duplex) plantée quasiment les pieds dans le lac, le Lodge que l’on comparera à un studio, la « Feuille perdue » (la feuille en version luxe sur 140 m2, avec spa privé, double terrasse et bain suédois d’extérieur) sans oublier le Treeloft, dernier-né de la gamme, soit un loft perché à 3,5 mètres du sol, histoire d’être encore plus en contact avec la nature.

Qualifié d’éco-resort, Your Nature cherchera avant tout à préserver l’endroit où il sera construit. Racheté par Péronnes Invest SA en 2013, le site développera une série d’activités destinées à la détente : centre de bien-être, commerces, bistrots, piscine intérieure, piscine 100 % naturelle, restaurant, et même un centre de séminaire, histoire d’inciter des sociétés à y emmener leur personnel le temps d’une réunion de travail ô combien dépaysante et revigorante.

Séjourner dans ce futur lieu de vacances offrira un avantage de plus en plus recherché par tous ceux qui vivent à un rythme effréné, à savoir une paix royale. Le matin, les plus sensibles seront peut-être réveillés par le chant des oiseaux ou le survol des oies sauvages, à moins qu’ils ne soient perturbés par le cancanement d’un canard égaré. Mais les plus matinaux seront bien inspirés car ils pourront admirer la brume qui se dépose sur les vastes étendues d’eau qui délimitent le territoire. Bref, posséder un bien à soi à Your Nature, c’est un peu comme avoir sa cabane au Canada, les érables et les Rocheuses en moins…

Prévue pour juin 2017, l’ouverture du resort ne manquera pas de faire du bruit. Car un projet de cette… nature, on n’est pas près d’en revoir un de sitôt en Belgique. « Les princes de Lignes sont restés actionnaires de Péronnes Invest SA, explique Bernard Van Laethem, general manager du resort. Au conseil d’administration, on retrouve également Anne Fourcade, l’architecte parisienne qui a entièrement dessiné le projet, ainsi qu’un ensemble d’actionnaires professionnels franco-belges de la région, comme des entrepreneurs, par exemple. Le montant total des aménagements s’élève à 60 millions d’euros. En six mois, nous avons commercialisé près de 60 % des logements puisque 120 maisons ont déjà été achetées. »

A ce rythme-là, les porteurs du projet estiment qu’ils auront vendu la totalité des logements d’ici à la fin de l’année. « Mais nous en garderons sûrement quelques-uns sous le coude pour l’ouverture, sourit notre hôte. Celle-ci générera sûrement une nouvelle vague d’intérêt. »

Juin 2017, cela peut paraître rapide pour construire 193 logements et aménager tous les abords, notamment une place du village et les bâtiments regroupant les activités ludiques et de restauration. « Toutes les maisons seront en bois et construites sur pieux pour limiter l’impact sur les sols, précise Clémence Rousseau-Dumarcet, la directrice du développement et du marketing. Elles seront toutes assemblées en usine et montées après coup sur le site. Chaque maison sera construite par quatre hommes en cinq jours. Mais surtout, elle sera construite là où la nature le permet. »

Rayon chauffage, les hébergements seront équipés d’un poêle à pellets avec, si besoin, l’apport d’un radiateur électrique (dans la salle de bains, par exemple). « Mais Your Nature utilisera 100 % d’énergie verte puisqu’une centrale photovoltaïque sera construite sur le site pour assurer la production pour l’ensemble du resort, jure Clémence Rousseau, une Française qui a rejoint le projet en provenance de chez Pierre&Vacances. Aucune voiture ne sera admise sur le site, qui privilégiera l’utilisation du vélo ou du bateau. Les propriétaires ou les visiteurs seront amenés jusqu’à leur logement en voiturettes de golf ou en train. »

Les acheteurs sont avant tout belges, français et hollandais, mais Péronnes Invest a réussi à séduire des investisseurs… de Hong Kong et de Thaïlande. « Le déclencheur d’achat est avant tout émotionnel car la nature est absolument magnifique, révèle Bernard Van Laethem, mais nous avons également des investisseurs qui achètent un bien comme pur placement. »

A ce sujet, il faut savoir que si l’on acquiert un cottage à Your Nature, on ne pourra l’occuper soi-même qu’à raison de quatre semaines par an, une en haute saison, une autre en moyenne saison et deux dernières en basse saison. Le reste de l’année, le bien devra être confié en gestion locative pendant 20 ans à Your Nature SA, qui s’occupera entre autres de sa mise en location et de son entretien. Avantage : le propriétaire (qui devient nu-propriétaire pendant toute la durée du bail) ne paie pas la TVA à l’achat et profite d’un rendement annuel de 5 % garantis « en triple net ». « L’acheteur profite d’un rendement de 5 % net d’impôts et taxes, net de charges de copropriété et net de charges d’entretien et de réparation », sourit Bernard Van Laethem.

Les prix démarrent à 125.000 euros (le lodge, 36 m2, 1 chambre) pour culminer à 465.000 euros (la feuille perdue, 140 m2, 3 chambres).

Même si c’est en totale contradiction avec la philosophie des lieux, il est vivement conseillé de se dépêcher pour acquérir ce qui peut encore l’être.