Liège veut attirer les touristes chinois

Dès ce jeudi, un vrai village chinois, baptisé « Chinatown », va s’installer pour quatre jours au cœur de la place Saint-Lambert. Il permettra aux Liégeois de goûter des plats typiques chinois, mais aussi d’apprécier des manifestations plus culturelles, comme un concert, des démonstrations d’arts chinois et de qi gong (voir ci-contre pour les détails).

Outre l’aspect folklorique et amical des relations liégeo-chinoises, le volet économique est aussi important. Ces vendredi et samedi aura lieu au Palais provincial un forum d’échanges et de collaborations entre des entreprises liégeoises et des entreprises du Fujian. Et, parallèlement, des accords de jumelage seront conclus dans le courant du mois de juin entre Liège et Fuzhou, entre Aywaille et l’île de Gulangyu ainsi qu’entre Limbourg et Zhangzhou.

Katty Firquet, députée provinciale chargée des relations extérieures de la Province de Liège : « Cela fait trente ans que la province de Liège a signé une convention de coopération avec la province chinoise du Fujian. Nous voulons clairement développer les relations économiques avec cette province. Ainsi, des vols réguliers de la compagnie Xiamen Airlines, du Fujian, atterrissent fréquemment à Amsterdam, amenant de nombreux touristes en Europe. Grâce à nos bonnes relations avec le Fujian, nous allons placer dans ces avions des brochures présentant les points forts touristiques de notre province afin d’inciter les touristes chinois a nous rendre visite. »

« Venez à liège ! »

À terme, la députée provinciale espère aussi convaincre les responsables d’une compagnie aérienne basée à Fuzhou, bientôt jumelée avec Liège, et qui, actuellement, n’effectue que des vols intérieurs en Chine, de créer une ligne qui atterrirait à Bierset.

Chaque semaine, des touristes chinois débarquent déjà à Bierset. Mais ils font partie de voyages organisés et utilisent seulement l’aéroport comme un point d’arrivée et de départ. Alors que les touristes qui débarquent à Amsterdam sont, en général, des touristes qui voyagent par eux-mêmes et peuvent donc décider de venir visiter les attraits de notre province. Au niveau liégeois, en tout cas, la volonté est bel et bien là.