Pas d’accord à la SNCB: le scénario d’une grève à nouveau probable

Aucun accord n’a pu être trouvé lors de la réunion du comité de coordination entre la CGSP-Cheminots, la CSC-Transcom et les directions de la SNCB, d’Infrabel et de HR-Rail, ont indiqué les syndicats. La CGSP-Cheminots se réunira vendredi à 10h00 en bureau exécutif pour décider si elle part en grève à partir du dimanche 12 juin à 22h00. La CSC-Transcom consultera ses instances mercredi prochain.

Une nouvelle réunion du comité de coordination est prévue ce vendredi à 14h00. Les syndicats reprochent à la direction d’être revenue avec un nouveau texte en fin de réunion, prévoyant une augmentation de productivité métier par métier, à la place d’une augmentation de productivité linéaire d’ici 2019.

Sur le même sujet
mobilisation socialeGrève