La Reverso rend hommage à René Magritte

Toutes les histoires ont une fin. Même si elle peut être à rebondissements. Reste que si l’on commence par le début, la mythique Reverso de Jaeger-LeCoultre est née sur un terrain de polo en Inde, en 1931. En voyage d’affaires là-bas, le Suisse César de Trey y rencontre un officier anglais qui le met au défi de trouver une solution pour éviter les bris de glace des montres en plein match. C’est que les officiers de l’époque ont des préoccupations majeures…

Le Suisse en parle à son ami Jacques-David LeCoultre, qui en parle aux Français de Jaeger – les deux maisons sont associées mais ne fusionneront qu’en 1937 –, qui en parlent à l’ingénieur René-Alfred Chauvot. C’est lui qui déposera le brevet, le 4 mars 1931, d’une montre dont le boîtier se bascule pour protéger le cadran. Reverso, ça coule de source.

Ce garde-temps aux lignes Art déco et aux aiguilles glaives a illico un succès fou et cumule les légendes. La faute aux motifs que permet son verso. Un maharadja en commande cinquante à son effigie, un riche Anglais y grave le code de son coffre-fort, l’aviatrice Amelia Earhart l’itinéraire de son vol Mexico-New York et le roi Edward VIII ses armes… sauf qu’il reçoit ladite commande au moment où il quitte le trône pour Wallis Simpson.

Reste qu’après-guerre, la Reverso tombe en désuétude. Première mort. Son distributeur italien, dans les seventies, rachète les seuls deux cents modèles en stock et les relance sur le marché. Succès total, qui prend une ampleur mondiale. C’est la deuxième vie de la Reverso. Depuis, elle connaît de nombreuses déclinaisons. Aimée, adulée, collectionnée. Ainsi cette nouvelle édition en hommage à René Magritte et créée à l’initiative de Jacques Wittmann, grand manitou des montres de la maison De Greef.

Limitée à vingt exemplaires – cinq en or, quinze en acier –, elle reprend La Trahison des images dans une gravure laquée. Et c’est la dernière vie de la Reverso 1931 puisqu’elle disparaîtra ensuite du marché. Avant de réapparaître, qui sait.

Montre Reverso hommage à René Magritte, Jaeger-LeCoultre, àpd 12 450 € l’édition limitée en acier, T. 02 511 95 98, www.degreef1848.be