Magnanville: Daesh revendique le meurtre du policier et sa compagne

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est d’ailleurs saisie dans la nuit de lundi à mardi de l’enquête.

Temps de lecture: 2 min

Un « combattant de l’Etat islamique » a tué le policier et sa compagne près de Paris, a indiqué lundi l’agence Amaq liée au groupe extrémiste, selon le centre américain de surveillance de sites djihadistes SITE.

«  Un combattant de l’EI a tué un adjoint du commissariat de police de la ville des Mureaux ainsi que sa femme à l’arme blanche près de Paris », a écrit l’Amaq, selon SITE.

► À lire : Le parquet antiterroriste se penche sur un double-meurtre dans les Yvelines

La section antiterroriste

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est d’ailleurs saisie dans la nuit de lundi à mardi de l’enquête sur le décès du policier et sa compagne, retrouvée morte à son domicile après l’assaut du Raid.

L’enquête est confiée à la sous-division antiterroriste de la police judiciaire, à la PJ de Versailles et à la direction générale de la sécurité intérieure, a annoncé le parquet de Paris.

« Allah akbar »

Selon une source policière, l’homme se serait revendiqué du groupe djihadiste Etat islamique durant les négociations avec les policiers du Raid, avant d’être abattu. Des témoins ont rapporté aux enquêteurs qu’il aurait crié « Allah akbar » en attaquant le policier.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une