Magnanville: le meurtrier déjà condamné pour participation à une filière djihadiste

Temps de lecture: 1 min

Le meurtrier d’un policier tué lundi soir à Magnanville, dans la région parisienne, était un homme de 25 ans, Larossi Abballa, condamné en 2013 pour participation à une filière djihadiste entre la France et le Pakistan, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Jugé avec sept autres prévenus, il avait été condamné à trois ans de prison, dont six mois avec sursis, pour «association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes», selon une source proche du dossier. Il était originaire de Mantes-la-Jolie, à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Paris.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une