La presse italienne après Belgique-Italie :«Conte a humilié Wilmots»

Les Diables rouges sont tombés dans le piège tendu par l’Italie, hier soir, dans ce qui constituait le premier choc de cet Euro 2016. Suite à la prestation peu convaincante des hommes de Marc Wilmots, les quotidiens étrangers n’ont pas été tendres avec les Belges.

Selon Repubblica, la victoire italienne « est méritée au vu de la prestation impeccable des Transalpins ». Et de rajouter que l’Italie a « surclassé la Belgique en termes de jeu et de détermination », mais que cette victoire était avant tout « celle de Conte, qui a humilié Wilmots ». Un avis partagé par la Gazzetta dello Sport qui, très ironiquement, précise que la Squadra Azzurra n’avait pas, en ses rangs, de joueurs de la trempe d’Hazard ou de De Bruyne, mais « Parolo, Giaccherini et des attaquants qui n’ont trouvé le chemin des filets qu’à onze reprises sous le maillot de l’équipe nationale ».

The Irish Times, de son côté, souligne la solidité de la défense italienne « sur laquelle s’est heurtée la Belgique ».

Aux Pays-Bas, le Volkskrant a mis en avant la « leçon de football » infligée par des Transalpins « sournois et expérimentés » aux Diables rouges.

L’Équipe, de son côté, pointe « l’organisation parfaite » d’une équipe italienne qui a « parfaitement maîtrisé la première période ».