Valls ne «changera pas» la loi Travail et appelle à l’arrêt des manifestations

Il dénonce également une certaine « ambiguïté » de la CGT vis-à-vis des casseurs.

Temps de lecture: 1 min

Manuel Valls, qui a réaffirmé mercredi qu’il ne « changera(it) pas » le projet de loi Travail, a dénoncé l’attitude « ambiguë » de la CGT à l’égard des casseurs et appelé le syndicat à ne plus organiser de grandes manifestations à Paris.

« Le gouvernement ne changera pas un texte qui est déjà le résultat d’un compromis avec les syndicats réformistes il y a plusieurs mois », a déclaré le Premier ministre sur France Inter. « Je demande à la CGT de ne plus organiser ce type de manifestations sur Paris et au cas par cas, car vous savez qu’on ne peut pas prononcer une interdiction générale, nous prendrons, nous, nos responsabilités », a-t-il dit, fustigeant des casseurs « qui voulaient sans doute tuer » des policiers et « une attitude ambiguë du service d’ordre de la CGT qui n’assume plus ses responsabilités ».

À lire aussi Des syndicalistes français et belges bloquent les routes à la frontière avec la France À lire aussi Violences à la manifestation contre la loi Travail à Paris

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une