Alerte à la bombe au City 2: les photos de la fausse ceinture explosive

Une fausse ceinture explosive a mis la Belgique à l’arrêt. Un suspect a été interpellé mardi au centre commercial City 2 à Bruxelles, a indiqué le parquet de Bruxelles, qui n’a pas précisé l’heure de l’interpellation du suspect. Il avait lui-même contacté la police à 5h30, affirmant avoir été enlevé et déposé sur place «  avec une ceinture d’explosifs qui devait être déclenchée à distance par une tierce personne  ». Il était effectivement équipé de ce qui pourrait en être une. L’objet a été analysé par le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE). Bilan : la ceinture explosive était factice, elle contenait du sel et des biscuits.

Un homme connu de la justice

Âgé de 26 ans, J.B., « est connu de la justice pour divers faits, y compris certains liés à des problèmes psychiatriques  », a expliqué le parquet de Bruxelles. En fin d’après-midi, le jeune homme a admis qu’il avait agi seul. Il fera l’objet d’une expertise psychiatrique, indique une source policière.

Le Soir a pu se procurer les images du suspect, retrouvé à City 2 avec sa fausse ceinture.

Jambon : ne cédons pas à la panique

« Quand quelqu’un évoque une ceinture avec une bombe, il faut prendre les événements au sérieux  », a commenté le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, à l’issue d’une nouvelle réunion d’urgence du Conseil national de Sécurité. Il ne faut pas céder à la psychose « mais quand quelqu’un évoque une ceinture avec une bombe, il faut prendre les événements au sérieux », a-t-il ajouté.

« La situation en ce moment est sous contrôle  », s’est efforcé de rassurer le Premier ministre Charles Michel. Quant au niveau d’alerte, il est maintenu au niveau 3 (menace « possible et vraisemblable »), sur une échelle allant jusqu’à 4 (menace « sérieuse et imminente »).

Le périmètre de sécurité était toujours en place vers 10 heures, mais le nombre de policiers sur les lieux était déjà moins important qu’en début de matinée. La circulation a par ailleurs pu reprendre sur le boulevard du Jardin Botanique.

Sur le même sujet
Police