Le Brexit provoque la panique sur les marchés financiers

La victoire du Leave dans les urnes britanniques a fait plonger les Bourses européennes ce vendredi matin en ouverture.

A Bruxelles, le Bel 20, l’indice des 20 valeurs-vedettes, cède ainsi 8,25% vers 9h30. Paris perdait 9,8% ; Londres 8,3% ; Amsterdam 8,7% et Francfort 9,3%.

La déroute avait débutée plus tôt en Asie, où la Bourse de Tokyo, après une ouverture en légère hausse, s’était retournée et plongeait de plus de 8%.

Les pertes étaient plus modérées sur les autres marchés asiatiques. Hong Kong lâchait ainsi 4,8%, mais les actions des géants bancaires HSBC et Standard Chartered étaient touchés de plein fouet par ce vent de panique, perdant respectivement plus de 11 et 12%.

► L’évolution des Bourses en temps réel

Les banques particulièrement touchées

En Europe également les actions bancaires sont particulièrement frappées. A Bruxelles, les banques ING et KBC perdent environ 15%, alors que l’assureur Ageas est en recul de près de 13%. Il en va de même sur les autres marchés européens. A Paris, BNP Paribas est en recul de près de 17%, tout comme Deutsche Bank à Francfort.

Sur le marché des changes, la devise britannique chute de 10% par rapport au dollar, un niveau inédit depuis 1985, tandis que l’or bondit de 8% à son plus haut depuis mars 2014.

Les dernières informations en direct