Brexit: le mensonge de Nigel Farage

Moment gênant ce vendredi matin sur la télévision britannique. Nigel Farage, le leader de l’UKIP, un parti d’extrême droite britannique qui avait fait campagne pour le Brexit, était invité à commenter les résultats du référendum sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne.

« 350 millions de livres envoyés chaque semaine à l’Europe »

Tout au long de la campagne, les nationalistes avaient martelé un argument de masse. Ils estimaient que le Royaume-Uni « envoyait » chaque semaine plus de 350 millions de livres sterling (environ 434 millions d’euros) à l’Union européenne. En cas de Brexit, l’idée de l’UKIP était de rediriger cette somme vers le National Health Service (NHS), la sécurité sociale britannique.

… et beaucoup d’embarras

Ce vendredi matin, quelques heures après le vote du Brexit, deux journalistes de l’émission Good Morning Britain sur ITV ont donc demandé à Nigel Farage si sa promesse tenait toujours, et comment il comptait s’y prendre pour la mettre en œuvre… à son grand embarras.

À la journaliste qui lui demande s’il peut garantir que ces millions iront au NHS, Farage ne peut que reconnaître l’erreur de son parti « Non je ne peux pas le garantir et je ne peux pas faire cette promesse… » et de reconnaître quelques secondes plus tard : « C’est une erreur qu’a commis le camp du Leave Europe. »