Les cinq critères d’achat d’un hoverboard

En clair, qu’est-ce qu’un hoverboard ? Il s’agit d’une planche motorisée montée sur deux roues, dont la direction et la vitesse sont contrôlées par la pression exercée par les pieds et l’inclinaison du corps. À la différence du célèbre « Segway », l’hoverboard n’a pas de guidon, les mains sont totalement libres. L’engin peut rouler dans l’herbe et les graviers mais est plus adapté aux terrains urbains, c’est l’utilisation principale qui en est faite : il peut donc grimper de petits trottoirs en vous amenant travailler. N’importe quelles chaussures conviennent sur un hoverboard, y compris les talons, que l’on imagine pourtant peu adaptés à la pratique ! On le distingue aussi de la « Solowheel » qui n’a qu’une roue encadrée de deux repose-pieds.

La carte mère et la batterie

Sur votre futur hoverboard, portez une grande attention à la carte mère et à la batterie. Les gigantesques variations de prix – de 100 à 1000€ – du produit dépendent principalement de l’origine, de la capacité et de la qualité de ces deux éléments : préférez une grande marque (Samsung, LG) pour la batterie (attention aux contrefaçons et sites douteux) et évitez les cartes mères de couleur rouge de piètre qualité, on valorisera une bleue pour une qualité acceptable, une verte pour une excellente qualité. Pour vérifier par vous-même, et voir la carte, sachez que l’hoverboard peut être demonté sans trop de difficultés.

Le châssis

La qualité du châssis est un autre critère à prendre en compte : l’hoverboard convient à toutes les tranches d’âge et peut supporter une charge d’environ 100kg (parfois 120kg) pour un modèle adulte et d’environ 60kg pour un modèle enfant. Selon votre poids, vérifiez la qualité du châssis, qui se rompt parfois en son centre pour les modèles de premier prix.

Le coût

Il faut compter environ 500€ pour un produit de très bonne qualité, mais attention alors à ne pas payer trop cher un appareil milieu de gamme.

La capacité des moteurs

Vérifier la capacité de vos deux moteurs, idéalement chacun doit fonctionner sous 350 Watt minimum. Certains produits low-cost se sont tristement rendus célèbres suite à des cas de combustion spontanée. En cause, les batteries au lithium, un matériau hautement inflammable et dangereux au point que certaines compagnies aériennes interdisent désormais le transport de ces appareils au sein des avions. Aussi, méfiez-vous des prix mini.

Les options

Plusieurs s’offrent à vous : l’inclusion de la technologie bluetooth pour écouter la musique, la couleur des LED qui l’ornent, la télécommande d’allumage… Enfin, gardez en tête que l’appareil pèse aux alentours de 10 kilos, prévoyez donc l’achat d’un sac à hoverboard pour le transporter à la main ou lui éviter de prendre la poussière (comptez environ 30,00€). Enfin, évitez de laisser l’appareil en charge trop longtemps, deux ou trois petites heures suffisent.

Où les tester ? Pour ceux qui veulent essayer l’engin avant de se jeter à l’eau, il est possible d’en louer dans certaines grandes villes (Paris, Lille, Rennes), de faire des balades et même du sport : le « e-hockey » a été créé spécialement pour jouer avec un hoverboard par une marque française, Insolites Board. Tous les niveaux sont les bienvenus et le matériel est fourni.

Sur le même sujet
Industrie du transport