Le commanditaire des attentats de Paris a été identifié

Le rapport de la commission d’enquête sur les moyens mis en oeuvre pour lutter contre le terrorisme a été mis en ligne ce mardi.

Temps de lecture: 2 min

N ous connaissons le commanditaire mais je resterai discret sur ce point.» Cité par Le Parisien, Bernard Bajolet, le patron de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) a livré en mai dernier cette saisissante confidence aux députés de la commission d’enquête «sur les moyens mis en œuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme» dans le cadre de son audition. Ce mardi 12 juillet, le rapport de la commission d’enquête parlementaire a en effet été mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale. Après six mois de travail, plus de 300 personnes interrogées et 200 heures d’audition.

Malgré cette révélation, Bernard Bajolet refuse de livrer plus d’éléments sur l’identité du cerveau des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts et plus de 400 blessés à Paris et Saint-Denis.

Quel rôle pour Abaaoud ?

Pour Bernard Bajolet, Abdelhamid Abaaoud était le «coordonnateur» de ces attaques kamikazes mais il n’a pas pour autant planifié l’opération. Par ailleurs, il confirme que ses services étaient sur la trace du réseau terroriste depuis janvier 2015 et assure que tout a été mis en oeuvre - « moyens humains, techniques, coopération avec les partenaires » - pour le stopper.

À lire aussi Et si on arrêtait de transformer les terroristes en stars

Toujours cité par Le Parisien, le chef de la DGSE est également revenu sur les opérations permettant d’entraver la menace terroriste : «Depuis janvier 2013, mon service a contribué à la conception, à la planification et à la conduite de soixante-neuf opérations d’entrave de la menace terroriste : douze ont permis d’éviter des attentats contre des intérêts français à l’étranger, six des projets d’attentats susceptibles de frapper des intérêts occidentaux, c’est-à-dire faire arrêter des gens, déjouer des projets ou mettre des terroristes hors d’état de nuire. »

 

À lire aussi Et si on arrêtait de transformer les terroristes en stars

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une