Attentat à Nice: les images violentes qui circulent choquent les réseaux sociaux

N e propagez pas des rumeurs et ne diffusez pas des images ou photos choquantes sur les réseaux sociaux. » La demande émane de la Gendarmerie française, via ses canaux de communication habituels, après qu’un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d’artifice du 14-Juillet à Nice, faisant plusieurs morts.

En raison de la présence massive de badauds sur la Promenade des Anglais, les photos n’ont pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux. Souvent alarmantes, elles montrent de nombreux corps inertes au sol. Et la panique. Elle semble avoir envahi les rues de la cité azuréenne. Un choc.

Sur Twitter notamment, l’amoncellement d’images « trash » n’avait d’égal que le nombre de messages appelant à ne pas les partager. « Une photo de corps au sol partagée par un journaliste de CNN sur Twitter, sans pression », s’indigne Lucas. Toujours sur Twitter, la jeune Charlotte est en effroi : « Il n’y a que des photos et des vidéos qui circulent, c’est vraiment dégueulasse ! »

Sur le même sujet
Nice (Alpes-Maritimes)