Paul Magnette à Geert Bourgeois: «Arrête de te plaindre des transferts»

Selon le ministre-président wallon, la sud du pays a un déficit commercial qui bénéficie à la Flandre.

Temps de lecture: 2 min

La Flandre doit arrêter de se plaindre des transferts, selon le ministre-président wallon Paul Magnette (PS). Il affirme que 100 euros injectés en Wallonie génèrent 36 euros de retombées supplémentaires en Wallonie et 40 euros en Flandre. «Cet argent injecté engendre donc plus de valeurs secondaires en Flandre qu’en Wallonie», affirme-t-il dans un entretien accordé à L’Avenir publié mercredi.

«Les transferts Nord-Sud se traduisent par un transfert Sud-Nord en termes d’achats à la Flandre», affirme M. Magnette évoquant un déficit commercial net wallon de plus de 5 milliards par rapport à la Flandre. «On achète chaque année 5 milliards de plus à la Flandre par rapport à ce qu’elle nous achète

« On veut plus de Marc Coucke »

«C’est pour ça que je dis à Geert Bourgeois : arrête de te plaindre des transferts», déclare Paul Magnette. S’adressant aux entrepreneurs flamands, il lance : «On ne va pas arrêter d’acheter vos produits mais venez les produire chez nous. On veut plus de Marc Coucke.»

L’étape suivante selon lui après le Plan Marshall: «Faire en sorte que les retombées positives du Plan Marshall viennent surtout chez nous». Ce plan a permis «d’arrêter de creuser l’écart avec la Flandre», maintenant «il faut réattirer des richesses chez nous», conclut l’élu.

 

À lire aussi Siegfried Bracke: «Préparons le confédéralisme, pour plus d’efficacité»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une