S'identifier S'abonner

Des enfants syriens se comparent à des Pokémon pour qu’on vienne les chercher

Ils profitent de l’engouement autour de « Pokémon Go » pour rappeler la misère qu’engendre la guerre.

Par la rédaction

Temps de lecture: 1 min

« Sauvez-moi, je suis en Syrie ». Voici l’une des phrases tenues par des enfants syriens sur une pancarte… avec un Pokémon. Alors que des millions de personnes jouent à « Pokémon Go », l’organe de communication des forces révolutionnaires de Syrie en a profité pour lancer une initiative qui met en avant les créatures de Nintendo. Mais surtout les enfants syriens.

Ils appellent à l’aide. Ils aimeraient par-dessus tout que quelqu’un vienne les chercher. À l’instar des Pokémon, qui, eux, n’ont rien demandé.

La guerre en Syrie fait rage depuis 5 ans. L’opposition à Bachar El Assad lance cette campagne pour rappeler que de nombreux enfants innocents sont encore présents dans ce pays en guerre.

« Sauvez-moi. Je suis en Syrie »

« Je suis à Kafr Nabl, dans la campagne près d’Idleb, venez me chercher »

« Je suis à Kafr Nabudah près d’Idleb, venez me sauver »

« Je suis en Syrie, venez me sauver »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Bons plans Comparateur Guide d'achat Codes promos Belgique Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP