Bousculée par Wikileaks, la présidente du parti démocrate annonce sa démission

La présidente du parti démocrate américain, Debbie Wasserman Schultz, a annoncé dimanche qu’elle démissionnerait de son poste à la fin de la convention d’investiture d’Hillary Clinton, qui commencera lundi à Philadelphie.

«  La meilleure façon pour moi d’accomplir ces objectifs est de démissionner de mon poste de présidente du parti à la fin de la convention », a-t-elle écrit dans un communiqué en évoquant la campagne électorale des prochains mois, alors que le site Wikileaks a publié vendredi soir environ 20.000 messages internes au parti démocrate dévoilant une possible tentative de déstabilisation de Bernie Sanders lors des primaires pour la Maison Blanche.