Take Eat Easy est à vendre

Sauf coup de théâtre, la start-up belge Take Eat Easy va se devoir se résoudre à se vendre au plus offrant.

La société spécialisée dans la livraison de repas à domicile a brûlé beaucoup de cash pour se développer dans les villes européennes.

Elle susciterait l’intérêt de la part d’investisseurs français (Foodora) et allemand (GeoPost). Et ce, dans un marché bouleversé par l’arrivée de géants comme Uber ou Amazon, notamment.

Sur le même sujet
Économie et finances