La Smart paiera 340.000 euros aux coursiers Take Eat Easy

Take Eat Easy en redressement judiciaire. Voilà une annonce qui n’est pas passée inaperçue mardi et qui fait beaucoup de mécontents en Belgique (et ailleurs en Europe). Les coursiers à vélo, « employés » par l’entreprise d’un côté. Les restaurants partenaires de l’autre. Les deux parties dénoncent une communication « de dernière minute » de l’entreprise à ses collaborateurs. Conséquence du redressement : Take Eat Easy via la Smart (la société mutuelle pour artistes, NDLR) versera bientôt quelque 340.000 euros pour le mois de juillet à environ aux coursiers Take Eat Easy en Belgique.

Du côté des restaurateurs partenaires, on craint de ne pas encaisser les dernières factures de juillet. Take Eat Easy encaissait en effet le montant des commandes et les reversait ensuite deux fois par mois, une fois la commission de 25 à 30 % sur chaque commande prélevée, aux restaurateurs.

Lire l’article complet sur Le Soir +