SABMiller suspend son travail d’intégration avec AB Inbev

Le deal est menacé depuis le Brexit.

Temps de lecture: 1 min

La direction de SABMiller, une multinationale basée à Londres, a demandé à ses employés de cesser de travailler à l’intégration des deux groupes, écrivent le Wall Street Journal et l’agence Bloomberg News.

AB InBev, numéro un mondial de la bière basé en Belgique, avait relevé mardi son offre sur SABMiller. Cela faisait suite à la chute de la livre en raison du Brexit, chute qui avait fait peser des doutes sur l’avenir de cette fusion géante.SABMiller avait alors indiqué que son conseil d’administration allait consulter les actionnaires avant de donner sa réponse.

Selon le Wall Street Journal, qui cite une source proche du dossier, SABMiller a décidé de suspendre le processus d’intégration amorcé au printemps «après l’annonce de AB Inbev indiquant que son offre révisée était l’offre finale».SABMiller, interrogé par l’AFP, n’a pas voulu faire de commentaires sur ces informations.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une